Bienvenue !
LIENS
REFUS D'OPERATION
   
M'ECRIRE
Pages personnelles TEMOIGNAGES
MON TEMOIGNAGE
TEMOIGNAGES LASIK
TEMOIGNAGES LASEK
TEMOIGNAGES P.K.R.
TEMOIGNAGES IMPLANT

TEMOIGNAGES

LASEK


 


 

LASEK TEMOIGNAGES ...

Cécile - Strasbourg


27/09/2002 : Je m'appelle Cécile, j'ai 25 ans bientôt, j'habite près de Colmar. Myope depuis l'age de 11 ans, j'ai aujourd'hui environ -5.5 et -4 de dioptrie à chacun de mes yeux...Je ne supporte plus mes lentilles plus de quelques heures, et j'en marre de porter des lunettes.
Mon opération est prévue (les deux yeux en même temps) le 24 octobre prochain. La technique que le chirurgien va m'appliquer, le Lasek, est en fait assez différente du lasik et de la PRK.


Avant :
Œil gauche : -4 (plus une petite astigmatie de 0,25)
Œil droit : -6
Lieu : clinique des Diaconesses à Strasbourg
Prix : 915 € par œil (soit environ 6000 FF ). ma mutuelle m'en rembourse un tiers soit 305 € par œil. L'opération des deux yeux me revient à 8000 FF donc après remboursement. (Mutuelle : la MCA, mutuelle complémentaire d'Alsace)

28/10/2002 : Je passerai sur le fait que j'en ai marre de mes lunettes, et que je supporte plus les lentilles plus de quelque heures car si vous lisez ce témoignage, c'est que vous êtes dans le même cas !
J'essayerai donc ici de donner quelques explications sur le technique de l'opération que j'ai subie (j'étais tellement angoissée que le mot " subi " n'est pas trop fort !), sur les journées post-opératoires et sur quelques conseils.
1) Le Lasek : le nom est très proche du Lasik, mais en fait cela semble se rapprocher plus de la PRK. En fait, le chirurgien pose pendant 20 à 30 secondes une solution à 20 ou 30 degrés d'alcool, enlève cette solution, et l'épithélium, au lieu d'être enlevé comme en prk, est découpé en rond (en laissant un point d'attache, comme un gond) , puis la lamelle d'épithélium, qui a subit l'action de la solution, peut être repoussé sur le coté avec une sorte de petite spatule. Puis le laser passe comme pour les autre techniques, et après, la couche d'épithélium est de nouveau étendue sur l'œil par le chirurgien. Une lentille de contact doit être portée pendant les jours suivants.
2) le vécu : je ne vais pas raconter l'opération telle que je l'ai vécue, cela n'a pas d'importance : ce qui est vrai, c'est que comme tous les témoignages le disent, ce n'est pas douloureux, et c'est rapide. Vous serez certainement heureux quand vous vous redressez de la table de l'opération, parce que que cela s'est bien passé (pas de douleur), parce que vous y verrez, un peu flou et un peu voilé, mais peut-être mieux qu'avant l'opération (ce qui était mon cas), ce qui est très rassurant, et enfin parce que VOUS L'AVEZ FAIT, enfin, et vous avez l'impression que le plus dur est passé. Mais non ! Le plus dur est devant vous, l'opération n'est rien, ce qui importe ce sont les jours suivants l'opération ! !

Jour J droit, jeudi 24 octobre 2002

Finalement, j'ai choisi de faire les deux yeux séparément, à un mois d'intervalle. Opération dans une clinique de Strasbourg. J'étais angoissée avant (" Est-ce que je ne suis pas en train de faire une grosse bêtise ? "), ce qui me rassure c'est que juste avant moi, un jeune homme se fait opéré par mon chirurgien des deux yeux à la fois. Au moins je suis sûre que je ne serai pas sa première cliente ! ! Opération RAS, quand je me lève, je vois mieux de mon œil droit (opéré j 'avais -6) que du gauche (qui reste à -4 en attendant son tour). Léger voile cependant.
Une petite demi-heure après la fin de l'opération, l'anesthésique perd son effet : l'œil me brûle, la sensation de grain de sable qui va m'accompagner pendant les jours suivants apparaît.
Je m'endors facilement mais de 2h du matin, jusqu'à 7h, mon œil me brûle et pleure abondamment, le grain de sable est de plus en plus gênant. Je n'ai qu'une envie : enlever la lentille que le chirurgien m'a posée sur l'œil. Je me demande comment je vais tenir jusqu'à lundi avec cette lentille sur l'œil en continu. Déjà que je ne les supportais pas plus de quelques heures, avant l'opération…

J+ 1 , vendredi
Le matin, mon œil est rouge et gonflé par les larmes. Pendant la journée, cela va mieux : il ne reste " que " le grain de sable. Par contre, je vois flou, et ma vue est égale à celle de mon œil gauche, qui a -4. Cela veut dire que par rapport aux instant qui ont suivi l'opération, j'ai régressé. C'est pas rassurant. De plus, je vois légèrement trouble (en plus du flou). Imaginez une carafe en verre remplie d'eau claire, et ajoutez-y quelques gouttes de lait : cela donne à peu près je pense une idée du voile que j'ai devant les yeux : les couleur sont légèrement atténuées, la lumière est laiteuse. Cela est surtout visible quand je regarde en direction des fenêtres.
Après-midi : visite de contrôle chez l'ophtalmo. sur le trajet, je peux vérifier avec les panneaux routiers ce que je craignais : je vois double, c'est flagrant quand je regarde les lettres et les chiffres des panneaux d'autoroute. Chaque lettre ou chiffre à une " image fantôme ", plus pâle, derrière.
Le chirurgien semble pas sauter de joie quand il m'entend lire les lettres du test de vision. Je lui dit que le V est semblable à un W pour moi. Il ne dit pas " c'est normal, cela va passer ", ce qui m'inquiète beaucoup. Il vérifie la cicatrisation, dit que c'est OK et me prescrits un collyre antibiotique ( ? !), quatre gouttes par jour. Selon lui, ma vue va évoluer (dans le bon sens) entre dimanche et lundi et je vais atteindre les 10/10. (oui, mais 10/10 avec vision dédoublée et voile devant les yeux , je me dis ? ).
Bon, il ne reste plus qu'a attendre, les prochains jours vont être angoissants.


J+2 : samedi
Nuit un peu meilleure que la dernière, mais mon œil pleure toujours autant quand je le laisse longtemps fermé. Petite nuit donc, et œil gonflé et rouge le matin. Toujours le grain de sable.
Ma vision me semble un peu meilleure : je vois plus net de l'œil droit. Enfin, pour être précise, je vois plus net, mais flou quand même, et le flou n'est pas le même que celui de mon oeil myope (je ne vais pas écrire trois pages pour différencier les deux sortes de flou, je m'arrête donc là.). par contre, le " haze " (voile devant les yeux) s'est accentué. Les lettres que je déchiffrent (tous me sert de support : mon paquet de céréales, des titres des magazines qui trainent…) avec mon œil droit " bavent ". Mais bon, les résultats sont encourageants.


J+3 : dimanche
La sensation de grain de sable a disparu. Ma vision ne s'améliore pas du tout, tout reste flou, les " images fantômes " commencent à m'inquiéter ; est ce un symptôme normal ?

J+4 : lundi
Visite de contrôle chez l'ophtalmo (je conduis, grâce à mon œil gauche) qui m'annonce que j'ai 5/10. Pourtant, j'ai eu bien du mal à lire les lettres ! Je trouve pas cela génial.
Je lui parle du flou et de la double vision, il me dit que c'est normal, que ma cornée est encore trouble (petit œdème normal) et qu'il faut attendre qu'elle s'éclaircisse. Je dois garder la lentille encore jusqu'à mercredi. Selon lui, les problèmes vont se résoudre à la fin de la semaine. Je suis quand même inquiète, car il me semble que je ne récupère pas vite (et même que je ne récupère pas). Le chirurgien me dit que je suis dans la moyenne. (Hummm…)
Je croise les doigts pour que ma cornée redevienne claire et que effectivement, cela résolve les problèmes de double vision et de flou. Le comble de l'ironie, c'est que je supporte parfaitement la lentille journalière que je porte à l'œil gauche (c'est une marque je n'avais jamais essayée avant).
Je sens que je vais mal dormir les prochain jours. Est ce que je n'aurai pas fait une énorme bêtise ? J'ai un nœud à l'estomac.

J+5 à J+6 (de mardi à mercredi)
J'ai l'impression de voir une légère amélioration, mais c'est imperceptible. me fais-je des idées ? Mecredi midi, j'enlève la lentille protectrice, toute seule, comme mon ophtalmo m'a dit. Sensation de léger grain de sable dans l'oeil après avoir enlevé a lentille, cela va durer jusqu'au lendemain.

J+7
Une semaine jour pour jour après avoir été opérée, je vois une nette progression de ma vue en me levant le matin. Enfin ce que j'attendais!
Sur certaines distances, je vois encore flou (quand j'essaie de lire un journal, ou quand je regarde au loin, ma vue n'est pas bonne). mais bon, au moins j'ai arrêté d'être paranoiaque (je commencais à penser que la topographie cornéenne de mon oeil droit avait été confondue avec celle de mon oeil gauche, et que donc le laser n'avait pas corrigé selon les bons critères.....).

Les jours suivants, ma vue s'améliore très doucement. Je peux maintenant lire presque normalement, mais je vois par contre des halos autour des lumières (phares, lampadaires...) ou des panneaux routiers réfléchissants la nuit. . Je me demande si cela va s'améliorer ou rester un effet secondaire de l'opération... mais les images fantômes ont disparu. Ouf !!

Bref, en conclusion, mon opération de l'oeil droit est réussie. je dois avoir à peu près 9/10 pour l'instant, sans savoir si ma vue va encore évoluer (dans un sens ou dans l'autre...). Ma vue n'est pas parfaite, mais je crois avoir compris après avoir vu tous les témoignages du site qu'une correction laser n'apporte pas une vision de lynx dans toutes les circonstances !!

J+ 14-15 : cela fait deux jour que mon oeil opéré régresse un peu en lumière artificielle: après avoir eu plusieurs jours ou sa vision était comparable avec celle de mon oeil avec lentille correctrice, maintenant j'ai un brouillard presque imperceptible et j'ai perdu un petit peu en netteté quand je lis !!! comme si mon oeil continuait à évoluer sur sa lancée sans s'arrêter, après avoir passé le point idéal ! j'attends de voir les prochains jours.


Œil Gauche, le 28 novembre 2002

Je vais résumer rapidement ma deuxième opération, car il me semble que j'ai déjà écrit un roman fleuve pour l'œil droit. Donc : opération qui m'a cette fois semblée pénible (je sentais le poids de l'écarteur de paupière, c'est très désagréable), mon oeil a beaucoup pleuré pendant l'opération, le chirugien épongeait mes larmes (et la solution alcoolisée que je soupçonne d'avoir débordé…). Mêmes symptômes les jours suivants : œil qui pleure toute la nuit, grain de sable (et même petites aiguilles qui picotent l'œil à certains moment. Ca fait mal ! ! !). Mon œil est rouge et gonflé.
Je conduis pour aller faire la visite de contrôle à J+1, mais je ne devrai pas : voir avec les deux yeux me demande un effort immense, j'ai l'impression de loucher, et que mes yeux n'arrivent pas à faire la mise au point.

Dimanche, J+3,
Comme pour l'autre œil, la sensation de grain de sable a disparu, par contre mon œil est rose et ma paupière tombe un peu. Pas très esthétique. Je vois très flou, comme à travers une vitre très très sale (pensez au moule en Pirex que vous graissez avec une bonne dose de beurre avant de verser la pâte à gateau.). Par contre, pas de dédoublement ou d'images fantômes comme avec mon œil droit, c'est curieux. La sensation de flou va s'en aller très vite avec la cicatrisation de mon œil.

Trois semaines après l'opération :
Mon œil gauche a du mal à faire la mise au point depuis une quinzaine de jours: les choses autour de moi sont nettes, mais j'ai du mal à fixer un point précis : surtout quand j'essaie de lire, c'est très désagréable. J'ai l'impression de loucher. D'ailleurs c'est seulement grâce à mon œil droit que je lis…. Et grâce au gauche que je peux conduire la nuit ! ! J'ai revu mon chirurgien pour une visite de contrôle : mon œil droit est en cours de cicatrisation, mais j'ai une petite myopie résiduelle d'environ -0,5 (c'est aussi pour cela que j'y vois un peu flou de loin avec l'œil droit). Mon problème à l'œil gauche n'est pas un gros astigmatisme comme je le supposais, il ne me reste qu'un léger astigmatisme, mais mon problème vient d'après mon chirurgien d'un problème d'accommodation de ma vision binoculaire : il me place un crayon à une trentaine de 30 cm devant les yeux, le fait bouger de droite à gauche, l'éloigne et le rapproche de mes yeux, et m'annonce que mes yeux divergent vers l'extérieur (rassurez vous, si cela vous arrive, cela ne se voit pas physiquement : je ne parle pas de strabisme ! !). C'est cela qui me donne l'impression que seul un de mes yeux travaille, et c'est très inconfortable quand je lis ou je conduis.

Comme cela ne fait que trois semaines que mon œil gauche a été opéré, il va encore surement évoluer (dans le bon sens, j'espère ! !).
Résultat: une dizaine de séances d'orthoptie m'attendent à partir de janvier. (= rééducation des yeux).
Enfin, pour l'instant, c'est fatiguant les deux yeux qui essaient de s'accommoder en permanence, et de ressentir une gêne, en alternance à l'un ou l'autre…

Bilan :
Moyennement satisfaisant.
Œil droit, un mois après l'opération : 9/10, halos autour des lumières la nuit, vision nocturne médiocre, petite myopie résiduelle d'environ -0,5
Œil gauche, trois semaines après : problèmes de mise au point (focus). Inconfort.

Le 24 février 2003 soit 4 mois après l'oeil droit et 3 mois après l'oeil gauche.

Bilan objectif :

J'ai revu mon ophtalmo hier (il aurait m'épargner les 38 euros de consultation, vu que je revenais pour un bilan et lui demander une correction car mes yeux sont fatigués en fin de journée... si l'opération avait été une réussite à 100%, je n'aurais pas eu besoin de revenir!)
sur mon ordonnance pour des lunettes, il y a écrit:
OD: -0.75 ( - 0.25 à 135°)
OG: +0.5 ( - 0.75 à 80°) ("astigmatisme mixte" selon mon orthoptiste : hypermétropie dans un axe et myope dans l'autre, ej ne savais même pas que cela pouvait exister)

Je dois avoir 8/10 en vision binoculaire d'après mon orthoptiste (sans correction évidement).

Bilan ressenti:

Oeil droit: donc légère myopie résiduelle avec très léger astigmatisme (qui n'était pas là avant..), voile cicatriciel toujours (l'impression de vitre sale et les gros halos autour des phares et des panneaux routiers etc. la nuit sont toujours là et rien ne semble évoluer depuis 3 mois que ces symptômes sont apparus). Curieusement, je me suis apercue que les lignes blanches par terre sur la route, qui délimitent les voies et les bandes d'arrêt d'urgence , sont légèrement dédoublées : une image fantôme brumeuse et effacée flotte au dessus de la vraie ligne. Je ne vois ce phénomène que la nuit, quand les bandes blanches sont très visibles à cause de la lumière des phares de ma voiture. C'est pareil avec les panneaux routiers.
Enfin, c'est pas très génant, c'est un détail.

Oeil gauche: j'ai donc ce truc bizarre qui est apparu (hypermétropie et myopie avec astigmatisme) qui me donnait cette impression de ne pas arriver à faire la mise au point... . Pas de phénomène de halos ou de brouillard avec l'oeil gauche contrairement au droit.

Bref, sans lunettes, je lis avec l'oeil droit et je regarde au loin avec l'oeil gauche. Avec lunettes, tout va bien, c'est confortable, je vois de façon très précise. J'ai perdu beaucoup en qualité de vision, et j'hésiterais à conseiller une telle opération, sans la déconseilller formellement. (Je pense que cela ne vous avance pas beaucoup comme conseil.....).
Enfin, je sais que si je vais à l'étranger et que je perds ou casse mes lunettes, j'aurais pas besoin de téléphoner à Europe assistance pour me faire rapatrier.

Voila donc, n'hésitez pas à me contacter à l'adresse mail ci-dessous pour tout renseignement complémentaire.

Bon courage à ceux qui hésitent, et encore plus de courage pour ceux qui ont eu des problèmes de vision après être passés sur le billard !

23/03/03 : "Appel aux opérés:Ceux qui ont eu un phénomène de haze assez important après l'opération (= entrainant une baisse de vision, avec impression de brouillard, de vitre sale, des gros halos autour des lumires la nuit) peuvent-il me dire si cela s'est éclairci au fil des mois, comme tous les ophtalmo le disent ? Y t-il des personnes qui ont vu le "brouillard" dû à ce voile cicatriciel empirer dans les mois qui suivent l'opération ? merci de votre réponse, même courte.


Dans mon, cas, partie de -6 pour l'oeil droit et opérée Lasek il y a 5 mois, mon haze (oeil droit seulement)s'est accentué entre le 4é et le 5è mois après l'opération, et mon ophtalmo m'assure que cela disparait toujours, et qu'il n'y a rien à faire. (j'ai quand même un collyre...). Actuellement je dois être tombée à 5/10 après avoir eu 8/10.

 

Pour un contact direct avec Cécile